Pour un soulèvement antifasciste

Un appel à construire un réseau de résistance lancé par les Soulèvements de la Terre publié avant le second tour mais qui reste totalement d’actualité et que nous soutenons.

1 – Le péril néo-fasciste est réel

Partout en Europe et dans le monde, des partis néo-fascistes s’emparent du pouvoir. Partout dans la société leurs idées xénophobes et autoritaires se répandent. Pourtant, pas question de banaliser ce qui nous arrive. Pas question de normaliser un parti fondé par des SS et des partisans de l’Algérie française.

Le RN est un parti néo-fasciste. Il fantasme la pureté d’une nation refermée sur elle-même. Une nation « blanche et catholique » qui exclut et discrimine. Il promeut une guerre de civilisation. Il exalte la virilité, la masculinité toxique et la force brute. Il perpétue le racisme colonial le plus rance. Il stigmatise des boucs émissaires et désigne des ennemis intérieurs : hier les « judéo-bolcheviques », aujourd’hui les « islamo-gauchistes ». Il prétend que les inégalités de classe, de genre et de race seraient « naturelles ».

Lire la suite sur le site Les Soulèvements de la Terre

ou en PDF par ici.